Greening Africa Together: Energies renouvelables et efficacité énergétique

alt

Le Réseau interuniversitaire international Greening Africa Together a procédé, lundi, à l’UCAD, au lancement officiel du projet Greening Africa Together au Sénégal. La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence des responsables et membres du projet, du représentant du ministre de l'Environnement, mais également du Recteur de l’UCAD, Pr Ibrahima Thioub.
Financé par l'Office Allemand d'Echanges Universitaires (DAAD), Greening Africa Together vise à créer un partenariat entre les universités, les entreprises et les ONG afin de transformer les connaissances théoriques des étudiants des universités partenaires spécialisés dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, en expertise nécessaire à la réalisation d’actions au bénéfice des populations locales pour qui l’accès à l’énergie reste un véritable défi.
Ce projet interuniversitaire international travaille sur le biogaz, l’énergie photovoltaïque et forme des étudiants pour trouver des solutions pratiques et opérationnelles en connexion avec les communautés de base. Il intervient au village de Kouram, situé dans l’arrondissement de Diouloulou, où il met en place un biodigesteur utilisant les déchets organiques humains, animaux et végétaux pour les transformer en énergie, en gaz qui servira aux usages culinaires, à la production d’engrais… Des éléments qui participent à l’économie de la forêt d’où le reverdissement de l’environnement. « C’est un modèle de formation intéressant qui vise la professionnalisation des étudiants. La recherche est conduite pour répondre aux problèmes concrets qui se posent : l’abandon des énergies fossiles qui participent au réchauffement climatique et l’utilisation des énergies renouvelables », s’est réjoui Pr Ibrahima Thioub. Le Recteur de l’UCAD apprécie le fait que cette formation, agissant au niveau des communautés, des ONG et des entreprises, mobilise les collectivités territoriales dans une discussion ouverte et inclusive avec les chercheurs universitaires dont les résultats sont transmis aux étudiants par la formation. « C’est cet ensemble qui constitue véritablement les missions de l’université », rappelle Pr Thioub.
Le Réseau interuniversitaire international Greening Africa Together est composé de l’Université technique de Berlin, des universités partenaires sénégalaises (notamment l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, l’Université Assane Seck de Ziguinchor, l’Ecole polytechnique de Thiès, Université Alioune Diop de Bambey) ainsi que les universités gambiennes, béninoises, congolaises et turques.