Production de NLAGA : Parution du livre Proceedings de la Biennale sur l’Analyse non linéaire la Géométrie et Application.

Le livre édité par Birkhauser (voir ce lien):https://link.springer.com/book/10.1007%2F978-3-030-57336-2;qest l’un des résultats dedla Biennale sur l’Analyse Non Linéaire, la Géométrie et Applications organisée à l’Université Cheikh Anta Diop, du 24 juin au 28 juin 2019 à Dakar par le projet NLAGA:zhttp://nlaga-simons.ucad.sn.
Cette Biennale, une première, a été caractérisée par une rencontre entre des chercheurs africains en provenance du Bénin, Burkina Faso, Cameroon, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée, Mali, Niger, du Sénégal (des différentes universités sénégalaises, AIMS- Sénégal ), du Togo, de Mauritanie,zdu Maroc, de France.
Dans ce groupe de chercheurs, certains avaient déjà noué des collaborations de recherche.
Les objectifs de cet évènement ont été d’une part, organiser des conférences plénières, au moins deux sessions parallèles et des posters, d’autre part, permettre aux différents chercheurs africains présents, de discuter, de renforcer les contacts en vue d’asseoir des coopérations solides entre africains dans les domaines d’analyse non linéaire, la géométrie et leurs applications.
Le projet NLAGA compte organiser une deuxième édition en 2021.
Le projet NLAGA via ses membres, a développé deszpartenariats scientifiques solides presque à travers le monde entier France: universitésaPierre et Marie Curie (Paris 6), Sorbonne Université, Joseph Fourier (Grenoble), de Rennes,ade Lille, de Limoges, de Lorraine; ENS- Paris, Lyon, Paul Sabatier de Toulouse, Nantes, Bretagne Sud, etc.; Italie: Université de Rome, Université de Firenze, SISSA Trieste; Brésil: Université de Sao Paulo; Canada: Université de Laval; Angleterre: Cambridge University;  Espagne: Université de Barcelone; Portugal; Suède: Université de Stockholm, Norvège: Université de Norvège, Allemagne: Université de Trier, Suisse: Université de Neuchâtel, USA: UCLA, Los Angeles, North Carolina Chapel Hill, Georgia Tech, Russie: Siberia University