Stratégie 12 : Enrichissement de l'offre de formation

Action 18 : Offrir un Master interuniversitaire « Genre et consolidation de la paix » à la Faculté des Sciences juridiques et politiques.

L'initiative du programme de Master 2 à finalité professionnelle  en « Genre et Consolidation de la paix » a été engagée par Femmes Africa Solidarité (FAS) pour répondre à la question de la capacité à prendre en compte la dimension genre dans les opérations de paix en Afrique. En 2003, FAS a pris l’initiative d’établir un centre d'excellence, le Centre panafricain pour le Genre, la Paix et le Développement (PAC) à Dakar, avec l'appui du gouvernement du Sénégal, du PNUD, de l'UNICEF et du FNUAP.

En réponse à la nécessité de former un groupe de jeunes femmes et hommes sur le genre et la consolidation de la Paix, le Centre panafricain pour le Genre, la Paix et le Développement (PAC) et l’Université pour la Paix (UPEACE) au Costa Rica ont décidé de développer en 2005 un programme commun de formation sur le genre et les conflits en Afrique afin de consolider ce programme, l’UCAD a été contactée par FAS pour se joindre à ces deux institutions, PAC et UPEACE, en établissant avec elles un cadre nouveau de collaboration visant à former de jeunes femmes et hommes sur le genre et la consolidation de la paix. Ce partenariat innovant au sein de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’UCAD vise à créer un Master 2 à orientation professionnelle et bilingue en Genre et Consolidation de la Paix.

Cette création répond au souci de ses destinataires d’acquérir les outils juridiques nécessaires pour mieux faire face aux défis des conflits armés à travers les programmes initiés en matière de genre et de consolidation  de la paix.