Problèmes particuliers

Environnement et sécurité

L’UCAD fait l’objet de multiple agressions liées à l’occupation illégale et anarchique de son espace par des commerces informels de tout genre, des marginaux (mendiants, malades mentaux, etc.) et par des animaux errants. Cette situation pose des problèmes de sécurité des personnes et des biens. Il s’y ajoute des problèmes de violence sporadique liés aux amicales d’étudiants.

Par ailleurs, l’UCAD souffre de problèmes de salubrité (gestion des déchets, évacuation des eaux usées et pluviales, comportement incivique…).

La vétusté des réseaux électrique et hydraulique

Le réseau électrique et le réseau hydraulique date de la création de l’université. La dégradation avancée de ces réseaux handicape fortement les activités de recherche et l’organisation des enseignements, notamment les travaux pratiques et les travaux dirigés.

La nécessité d’assurer à l’université une autonomie totale sinon partielle en matière d’approvisionnement en électricité avec promotion des énergies dites propres (solaire, éolienne…) constitue un impératif d’autant plus pressant qu’elle a de plus en plus de mal à s’acquitter de sa facture d’électricité. Il en est au demeurant de même pour son approvisionnement en eau.