Comité d'éthique de la Recherche de l'UCAD

La prise de conscience des implications humaines et sociales des avancées spectaculaires dans les sciences de la vie et de la santé a été l'un des faits marquants de la fin du XXe siècle.
La société mesure désormais les répercutions de ces avancées, situées à mi-chemin entre espoirs et craintes. Les décideurs, tant du secteur public que privé, dans le monde entier, mesurent de plus en plus l'impact potentiel des progrès scientifiques et ressentent la nécessité d'une réflexion éthique pour accompagner les recherches scientifiques et anticiper sur leurs applications. Le monde de la recherche scientifique considère désormais que la réflexion éthique fait partie intégrante du développement. Ainsi l'éthique est devenue une dimension essentielle dans les stratégies de développement.

L'Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (UCAD) n'échappe pas à cette réalité. Son  statut d'établissement public d'enseignement supérieur lui confère des responsabilités importantes vis-à-vis de la société en général et africaine et sénégalaise en particulier. En effet, l'UCAD élabore et diffuse des connaissances qui peuvent être utilisées dans diverses innovations; elle conduit des expertises pour les décideurs, publics ou privés.

Dans ces missions, l'Université doit privilégier les recherches et expertises qui contribuent au développement et à la protection des biens publics, au bien-être, à la sécurité des citoyens et veiller à la préservation des ressources communes. En même temps, elle doit participer à l'information et au débat citoyen.

Le personnel scientifique et technique de l'UCAD mène de nombreuses recherches seul ou en partenariat avec des chercheurs nationaux ou étrangers appartenant  d'autres organismes de recherche, d'enseignement supérieur mais aussi à des entreprises.
La mise en place des écoles doctorales pour structurer ces activités de recherche participe au plan stratégique de l'UCAD visant à une meilleure définition de sa politique scientifique. Ainsi, il est devenu indispensable pour notre université d'avoir une structure d'évaluation éthique des programmes de recherche sous forme d'un Comité d'Ethique de la recherche (CER).

Ce comité fonctionne en conformité avec :

  • Les textes de base internationaux relatifs aux principes éthiques dans la recherche
  • Les textes de base internationaux relatifs aux principes éthiques dans la recherche impliquant des sujets humains;
  • Les sources législatives et réglementaires en vigueur au Sénégal notamment la loi portant Code d'éthique pour la Recherche en santé, le Décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité National d'Éthique pour la Recherche en Santé (CNERS) ;
  • L'arrêté rectoral portant création du Comité d'Ethique de la Recherche (CER) de l'UCAD.

La principale mission du Comité d'Ethique de la Recherche est, d'une part, dans le cadre de l'examen de programmes ou projets de recherche menés à l'UCAD, de contribuer à la sauvegarde de la dignité, des droits, de la sécurité et du bien-être de tous les participants actuels ou potentiels de cette recherche et d'autre part, de donner des avis aux autorités de l'UCAD, sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans tous les domaines de la science.
Téléchargement :